Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog d' IMAGE&POESIE

STRAWBERRY BLONDE, photographie de JANE SKINNER, Cornwall, UK

13 Février 2009, 21:02pm

Publié par image.poésie

 

 

strawberry-blonde2.jpg


(copyright of the artist)

LINK:  http://www.janeshearts.co.uk/

POUPEES DANS LE GRENIER

 

Elles me regardent les yeux  écarquillés

poupées d’antan

posées silencieuses à la file

sur un sofa en velours.

 

Qu’est-ce que je suis en train de faire

moi qui envahis leur espace

moi qui regarde

ces enfants irréelles .

 

Dans un moment

si je m’arrête

après  minuit

elles bougeront

 

à l’unisson.

Elles sortiront de leur citadelle

elles donneront une petite touche à leurs jupes

sans montrer leur cheville

 

elles lèveront leurs mains gracieuses

les ongles émaillées

les doigts en porcelaine

pour étouffer la vie

 

des visiteurs de la nuit

non désirés

je bouge avec circonspection

vers la sortie

 

la rampe d’escalier en spirale

avec les marches en bois

qui m’a portée là-haut

dans le grenier.

                                                      
                                                      AERONWY THOMAS

Traduit de l’anglais par  Lidia Chiarelli

Voir les commentaires

COCAINE LIL, tableau de LORRAINE MARCUS, Johannesburg, South Africa

13 Février 2009, 05:18am

Publié par image.poésie

 

 

cocaine-lil1.jpg
(copyright of the artist)

LINK: http://lawliesart.blogspot.com/

cocaine lil

did you ever hear about cocaine lil,
she lived in cocaine town on a cocaine hill,
she had a cocaine dog and a cocaine cat,
and they fought all night with a cocaine rat,
she had cocaine on her cocaine head,
a cocaine dress that was poppy red
.....................................................................................................................................................................
W.H.  AUDEN

Lien pour lire la poésie:
http://www.poemhunter.com/poem/cocaine-lil-and-morphine-sue-2/



VIDEO LINK: http://www.youtube.com/watch?v=U5hcOIhmo-U

Voir les commentaires

LA FORCE QUI PAR LA FUSEE VERTE CONDUIT LA FLEUR, tableau de WENDY SKOG

11 Février 2009, 10:46am

Publié par image.poésie

through-the-green-fuse-ac1.jpg
LINK:
http://www.wendyskog.com/


 (copyright of the artist; downloads for reproduction are strictly forbidden)

LA FORCE QUI PAR LA  FUSEE VERTE CONDUIT LA FLEUR
CONDUIT MON AGE VERT... (DYLAN THOMAS)

HOMAGE à DYLAN THOMAS de l'artiste WENDY SKOG, VICTORIA BC  CANADA

Voir les commentaires

MOMENTS POUR OBSERVER, poésie et tableau de DANIEL BERDALA

7 Février 2009, 20:21pm

Publié par image.poésie

 

 

 

 

 

aquell-moment150-x15020071.jpg
AQUELL MOMENT, tableau de Daniel Berdala, Barcelone - Espagne
(copyright of the artist)

LINK: http://www.danielberdala.com/

 

 

 

Moments pour observer

 

assis

 

au milieu de mon atelier

 

 

les couleurs grises me donnent  tranquillité

 

les bleus cachés me font voyager

 

la terre et les arbres vont bouger

 

 

des images obscurcies me détendent

 

peindre c’est renoncer à tout

 

se laisser vider dans les couleurs

 

pour recommencer après la fin

 

DANIEL BERDALA, Barcelone - Espagne

Moments d'observació
assegut
al mig de l'estudi...
els grisos donen serenor
blaus amagats em fan viatjar
terres i arbres es mouen
imatges borroses em relaxen..
pintar es renunciar a tot
buidar-te en els colors
per començar de nou després del final.

 Momentos de observación
sentado
en medio del estudio
los grises me dan tranquilidad
azules ocultos me hacen viajar
tierras y árboles se mueven
imágenes borrosas me relajan...
pintar es renunciar a todo
vaciarte en los colores
para empezar de nuevo después del final.

 

 

 

Voir les commentaires

On cherche des traducteurs du MANIFESTE d'IMAGE&POESIE

5 Février 2009, 20:10pm

Publié par image.poésie

Bonjour! Nous avons fondé un Mouvement artistique littéraire qui s'appelle IMAGE&POESIE et nous avons un MANIFES

Voir les commentaires

J'ERRE DANS LA SOLITUDE, tableau et poésie de SHI BO

3 Février 2009, 19:56pm

Publié par image.poésie

 

 

 

shi-bo.jpg
(copyright of the artist)

LINK: http://shibo-artiste.com/


J’ERRE DANS LA SOLITUDE

 

 

Par cet hiver sombre, les nuages sont lourds,

le froid envahit ma fenêtre tranquille

A la fin de la nuit, silence angoissé, bougie épuisée

Je pose mon pinceau, j’erre dans la petite cour

Le cri d’une oie sauvage annonce déjà l’aube.

 

SHI  BO, Paris

 

Voir les commentaires

Aeronwy Thomas: La porte. Tableau de Gianpiero Actis

8 Décembre 2008, 17:24pm

Publié par image.poésie

PORTA.jpg

 
 

LA PORTE

 

Je peux voir la porte

de l’autre côté de la chambre

ce n’est pas la porte

par laquelle je suis entrée

mais c’est la porte

par laquelle je dois m’en aller

elle est faite en chêne

et alors que je marche

vers la porte

je remarque qu’il y a

une poignée en laiton

à baisser

pour quitter

la chambre avec

deux portes

et beaucoup de fenêtres

avec vue

sur le jardin

et sur les collines  là-bas

des passants comme des fourmis

couvrent le paysage

je peux voir tout cela

comme je m’approche

très lentement

à la porte avec la plaque sortie

en lettres

en laiton poli

que je n’avais pas remarquée tout d’abord

là où je me baisse

prête à jeter un coup d’œil

par le trou de la serrure

 

à chaque fenêtre

des visages

paraissent

hostiles

et préviennent

de ne pas regarder

à travers la porte

comme ça je reste

hésitante

jusqu’à quand ils vont disparaître

et les passants

sont là-bas encore une fois

je les vois

à travers les fenêtres

et je veux les rejoindre

comme ça je baisse

la poignée

et la porte lourde

s’ouvre toute grande

 

je vais au- delà

dans l’espoir

que le jardin

et les collines

entrevues à travers

le verre

seront encore là

de l’autre côté

de la porte.

 

Traduit de l’anglais par Lidia Chiarelli

Voir les commentaires

Aeronwy Thomas: L'ombre. Tableau de Gianpiero Actis

2 Décembre 2008, 16:10pm

Publié par image.poésie

L’OMBRE

Un homme dodu

me suivait

vers la bibliothèque

le long des rues

de Boston

au-delà de Dunkin’ Donuts

et de Peets coffee and teas

jusqu’à la pharmacie

un arrêt pour le Vick’s Vaporub

et d’ici

au campus de Harvard

et à ses arbres feuillus.

 

Son ombre

me suivait

sur les marches

à travers les portes

des grandes salles publiques.

 

La foule était déjà là

salua l’ombre

pas moi

avec un fort applaudissement

dans les salles poudreuses

jusqu’à quand il s’évanouit

et il reprit sa forme

une ombre

et j’entrai

en chair et en os

 pour crier au vent

aux étoiles et à la pluie

pour être acclamée

par tout le monde

pour mes écrits

pour mes paroles

libre pour un moment

de la honte

de ne pas être encore une fois lui

libre

de l’ombre

qui marche sur mes traces

et me suit pas à pas

ma vie durant.

Traduit de l’anglais par Lidia Chiarelli

Voir les commentaires

The long legged bait (Hommage à Dylan Thomas, à l'occasion de la sortie de THE EDGE OF LOVE). Painting de Gianpiero Actis

2 Décembre 2008, 15:57pm

Publié par image.poésie

Ballata-dell-esca.JPG

Voir les commentaires

Aeronwy Thomas: La route vers chez moi. Tableau de Gianpiero Actis

2 Décembre 2008, 14:59pm

Publié par image.poésie

LA ROUTE VERS CHEZ MOI

 

 

Le chemin jusque chez moi est long

le sentier au bord de la falaise s’allonge

de chez nous à la ville côtière

et revient de nouveau.

 

Dans mes rêves, je me promène lentement

le héron est toujours majestueux là

debout sur une seule jambe

il surveille l’estuaire

 

et je m’arrête pour regarder

les cours d’eau

serpentant

le long des rivages balayés par le vent.

 

Dans mes souvenirs le pied agile

je m’attaque à la pente

c’est quelque chose

qui en vaut la peine

 

et je découvre la cabane

peinte en bleu roi

elle n’a pas changé
dans ma mémoire capricieuse.


Et me voici aujourd’hui ici

montant péniblement la colline

cherchant la silhouette familière

à travers les arbres.

 

La porte verte comme l’herbe

ce n’est pas comme c’était

avant

et par le hublot



 

 

je peux voir les branches

cogner contre les vitres

et mon père là attablé

qui travaille

 

qui écrit et murmure

qui observe les marées

qui au tournant de sa vie

met en poèmes

les hirondelles de mer, les mouettes, et les cormorans

qui survolent la baie

je regarde de nouveau à travers ses yeux

emplis de lumière

 

les pages tournent

avant la dernière pente                              
grimpant jusque chez moi             
le long du sentier

 

en descendant les marches

jusqu’à l’Abri à bateaux                                                 
qui n’a pas bougé

en mon absence.

 

C’est un long chemin.

 

Traduit de l’anglais par Beverly Matherne

 

 

Voir les commentaires

<< < 10 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 > >>