Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog d' IMAGE&POESIE

SONG FOR WOLF, tableau d' ARTMIK, Russian Federation. MOONWOLF, poème d'AERONWY THOMAS, UK

5 Mai 2010, 19:27pm

Publié par image.poésie

sonf-for-a-wolf.jpg

(copyright de l'artiste)

LIEN: http://www.artbreak.com/Artmik

 

MOONWOLF

 

 

En observant de près les cieux

Je cherche  une source de lumière

Qui annonce l’arrivée de

La lune

Tant d’ heures à regarder

En vain

Les yeux aveuglés par

Les  néons d’étoiles

Les members raidis dans l’attente.

 

 

Tu te plains que je t’ignore

Pendant toutes ces heures de solitude:

Ce que j’éprouvais pour toi

Appartient à un autre temps.

Attends le lever de

La lune

Nous pourrons raviver notre amour

Ou non

Je suis  un “moon wolf”

 inconstant comme l’eau.

 

AERONWY THOMAS

 

Traduit de l’anglais par ARDUINNA

 

Voir les commentaires

LA PORTE, poème d'AERONWY THOMAS, UK. Tableau de NAZIM MEHMET, Turquie

3 Mai 2010, 17:12pm

Publié par image.poésie

 

 

nazim-mehet.jpg

(copyright de l'artiste)

 

LIEN: www.nazimmehmet.com

 

LA PORTE

 

Je peux voir la porte

de l’autre côté de la chambre

ce n’est pas la porte

par laquelle je suis entrée

mais c’est la porte

par laquelle je dois m’en aller

elle est faite en chêne

et alors que je marche

vers la porte

je remarque qu’il y a

une poignée en laiton

à baisser

pour quitter

la chambre avec

deux portes

et beaucoup de fenêtres

avec vue

sur le jardin

et sur les collines  là-bas

des passants comme des fourmis

couvrent le paysage

je peux voir tout cela

comme je m’approche

très lentement

à la porte avec la plaque sortie

en lettres

en laiton poli

que je n’avais pas remarquée tout d’abord

là où je me baisse

prête à jeter un coup d’œil

par le trou de la serrure

 

à chaque fenêtre

des visages

paraissent

hostiles

et préviennent

de ne pas regarder

à travers la porte

comme ça je reste

hésitante

jusqu’à quand ils vont disparaître

et les passants

sont là-bas encore une fois

je les vois

à travers les fenêtres

et je veux les rejoindre

comme ça je baisse

la poignée

et la porte lourde

s’ouvre toute grande

 

je vais au- delà

dans l’espoir

que le jardin

et les collines

entrevues à travers

le verre

seront encore là

de l’autre côté

de la porte.

 

AERONWY  THOMAS

 

Traduit de l’anglais par Lidia Chiarelli

 

 

Voir les commentaires

REALM OF THE SPIRIT, fine art photo by ADEL GORGY, Long Island, N.Y. THE COLD COLD CORNER (Bereavement), poem by PETER THABIT JONES, UK

25 Avril 2010, 18:32pm

Publié par image.poésie

realm-of-the-spirit.jpg

(copyright of the artist)

 

LIEN: http://www.adelgorgy.com/

 

The Cold Cold Corner by Peter Thabit Jones

 

1. Bereavement

 

Your head is full of trees

And the leaves have fallen.

 

Your eyes are full of lakes

And the water’s frozen.

 

Your ears are full of birds

And the songs are stolen.

 

Your mouth is full of skies

And the clouds are ashen.

 

Your heart is full of fields

And the grass is barren.

 

Your soul is full of hills

And the paths are broken.

 

Your life is full of caves

And the dark is open.

 

LIEN: http://www.peterthabitjones.com/

 

 

Voir les commentaires

PeaKoi, tableau de FLORENCE MCLEAN, Danemark. Peacocks, poème d'AERONWY THOMAS, UK

24 Avril 2010, 18:22pm

Publié par image.poésie

peaKoi.jpg

(copyright de l'artiste)

 

LIEN: www.florencemclean.dk

 

PEACOCKS

 

A flowering of peacocks: blue

turquoise, electric, royal,

pale and dark, greeny blue.

Until I saw a peacock,

I thought blue was only

 one colour.

 

AERONWY THOMAS

Voir les commentaires

INFINITY, tableau (digital painting) de SIBEL SANCAR, Turquie. INFINITY, poème d'ARONWY THOMAS, UK

24 Avril 2010, 10:26am

Publié par image.poésie

infinity-15.jpg

(copyright de l'artiste)

 

LIEN: www.sibelsancar.com

 

INFINITY

 

Infinity can travel

linger in the present

and wander into the future,

returning

to give advice

on how to conduct ourselves

in the present

with hindsight

and foresight.

 

Think of the mistakes

I could avoid: present

future

(those past are too late).

 

Yet I’d rather be foolish

and do without

the perspective

Infinity can bring,

make my mistakes as usual

and face the consequences

like everyone else.

 

AERONWY  THOMAS

 

Voir les commentaires

DANCER, digital painting by SARAH JACKSON, Canada. Poème de PREMA, Norvège

20 Avril 2010, 18:17pm

Publié par image.poésie

dancer-008.jpg

(copyright de l'artiste - courtesy of NAOMI JACKSON)

 

LIEN: http://www.ucanbuyart.com/artists/sjackson/

 

"I worked five long years in my pink coverall.
Hey body, get out and play.
Get out and play rock and roll!"

 

PREMA, Norvège

 

LIEN: http://www.artbreak.com/prema

Voir les commentaires

DANCER, digital painting by SARAH JACKSON, canada. Poésie de

20 Avril 2010, 17:08pm

Publié par image.poésie

Voir les commentaires

ESCORT, tableau de LENA BIRKSTEN, Suède. DUCKS, poésie d'AERONWY THOMAS, UK

8 Avril 2010, 09:52am

Publié par image.poésie

escort.JPG

(copyright of the artist)

 

LIEN: http://www.artbreak.com/birksten1

DUCKS

 

Ducks trace tracks on a pond.

Children – hands clenched on breadcrumbs

Wait.

 

Reeds flicker sunlight

Ducks look at the children

Dip beaks for thrown morsels.

 

Children out of time

Turn to answer mother’s call

Leave the pond now.

 

Ducks turn to salt

If you look back

Mother says.

 

Children fly kites

Run against the wind

Run against the wind.

 

                               AERONWY  THOMAS

Voir les commentaires

PSYCHO CHIC, tableau de FLXYGRL, Malawi. SHE, poésie d'AERONWY THOMAS, UK

28 Mars 2010, 17:17pm

Publié par image.poésie

psychochic.JPG
 (copyright de l'artiste)
LIEN: http://www.artbreak.com/flxygrl


SHE

 

The male spider lurks.

A spider with winsome

jaws appears

to notice him.

 

She, femme fatale,

 sharpens her attributes

bulging eyes rotating

 

resting on him,

he knew it,

antennae touching

 

as they dance

in a last

embrace.

 

She consumes him

with no grace.

 

And you,

not trusting,

thinking I’m flirting

with veiled, promising look

prior to

consummation

 

AERONWY  THOMAS

Voir les commentaires

MON CHER VOLCAN, tableau et poésie de BORIS PECIGOS, Croatie

25 Mars 2010, 10:51am

Publié par image.poésie

 

boris.jpg

(copyright de l'artiste)
LIEN: http://www.boris-pecigos.com/Centar/HOME.html



Moj voljeni vulkan


Zar još jedna erupcija kamena rastopljenog

uz gromku buku iz bezdana kulja vrelog!?

Zar opet zemlja se trese dok tutnji u daljini

a žar poput kiše prekriva tlo mi znano!?

Vatre goleme, bez milosti dolinom se šire

koja plodna jednom bješe...

Zar opet to gledam!!?

Grmljavinu strašnu, tminu gustu neprovidnu,

sile umu neshvatljive gdje tek zrno sam sitno.

Nije mi to novo - vulkan znam taj dobro,

prijatelji smo mi stari, od začetka dana

on tu je, pratitelj moj vjerni.

Kad rigat krene milosti nema, strah me prožme

jer od ognja tog malo što osta.

No oku nevidljivo tu krije se čudo,

život novi kao Feniks iz pepela niče,

čist i nevin kraj stošca uspavanog,

raste i buja, cvjeta i plodi...

...u vječnoj mijeni s kojom mirit se moram.

 

Boris Pecigoš, 04. veljače 2009.

Voir les commentaires

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 30 > >>